Imprimer

Comment installer un WC à poser ?

Les toilettes ne sont pas considérées comme le cœur de la maison et pourtant il s’agit d’un petit coin indispensable dans la création d’un lieu de vie agréable et fonctionnel. Aujourd’hui, la partie salle de bain ou WC se modernise pour devenir plus décorative, plus confortable et plus fonctionnelle, notamment par rapport aux WC classiques. En effet, les WC à poser se transforment pour devenir plus avantageux et surtout plus décoratifs. Ce type d’installation sanitaire possède de nombreux avantages et reste la solution idéale pour conserver un maximum d’étanchéité. Encore faut-il apprendre comment installer un WC à poser : dans ce tutoriel complet, je découvre la marche à suivre pour réussir la pose, ainsi que de nombreux conseils en matière de choix de WC pour mon logement.

Le WC, un équipement sanitaire indispensable à l’hygiène et au confort du foyer

 

L’aménagement d’un habitat confortable passe par une alliance entre les pièces de vie, un coin nuit et l’agencement de pièces humides à savoir la cuisine, la salle de bain ou encore les toilettes. Même si le salon, la chambre et la salle à manger sont des lieux pratiques et fonctionnels, il ne faut pas oublier que les pièces d’eau restent des indispensables à la création d’un foyer agréable à vivre.

 

En effet, la salle de bain et les toilettes ne doivent pas être négligées et cela qu’il s’agisse d’une rénovation ou d’une construction neuve. Dans cette pièce d’eau, l’eau circule et permet de profiter d’un environnement confortable et apaisant puisqu’il est en lien direct avec notre hygiène.

 

Le WC est un équipement sanitaire indispensable pour mon quotidien. Il m’offre la possibilité de créer un espace hygiénique où je peux évoluer en toute tranquillité.

 

Les critères de choix en matière de WC à poser

 

Avant de choisir précisément mes futurs WC, je dois prendre en compte différents critères qui peuvent influencer ma décision. Les voici :

 

  • Le système d’évacuation : il est préférable de se tourner vers des toilettes compatibles avec le type de sortie d’évacuation des eaux usées de mon espace pour éviter les mauvaises surprises ;
  • La taille de la pièce : plus elle est grande, plus je peux me laisser aller à choisir une cuvette large et un bâti-support conséquent ;
  • Le budget : il est déterminant pour la viabilité de mon projet ;

 

Mes besoins : d’autres critères peuvent définir mes besoins comme la facilité d’entretien, l’hygiène, l’ergonomie ou encore le design des toilettes.

Les différents types de WC

 

Si je dispose d’une évacuation respectueuse des normes en vigueur, trois choix de WC s’offrent à moi :

 

  • Le WC à poser ou WC classique : il s’agit d’une solution indémodable et intemporelle, celle qui s’intègre aussi bien dans les maisons anciennes que dans les habitations contemporaines. Durant longtemps ce type de WC était disponible partout et aujourd’hui, elle continue de séduire, notamment par son prix intéressant et son installation facile ;
  • Le WC suspendu : c’est la solution la plus récente, mais aussi la plus moderne. Ce type de WC est réputé pour son design, plus hygiénique, mais aussi moins encombrant. Dans ce cas de figure, la plomberie et ses tuyaux, sa canalisation, sont dissimulés dans le bâti-support autrement dit, le mur. Ainsi, seule la cuvette est visible et s’installe contre le coffrage. Ici, je profite d’un entretien facile, sans tuyau apparent, toutefois l’installation est plus complexe, les réparations aussi et le prix est relativement élevé.

 

Il existe aussi des options et des finitions, notamment la couleur, la forme et le design, autrement dit, tout ce qui concerne l’habillage. Toutefois, il existe aussi l’option WC lavant. Une solution qui vous aide à conserver une hygiène conséquente et qui réduit l’utilisation de papier.

poser un tablette murale

Tout savoir sur le WC classique

 

Le WC à poser est autoportant, il se distingue des toilettes suspendues de bien des façons et bien qu’il soit moins contemporain, il offre de nombreux avantages qu’il serait bête de négliger. C’est pour cela qu’aujourd’hui, il est reste la solution la plus répandue dans les toilettes. Il se compose de trois éléments :

 

  • La cuvette, bien souvent de forme allongée, mais disponible dans une version ronde ;
  • Le réservoir dont le volume varie en fonction des besoins et qui peut se voir équipé d’une option condensation ;
  • Le mécanisme de chasse d’eau, capable de se munir d’une commande double ou d’une commande simple. Son actionnement est plus ou moins silencieux.

 

D’ailleurs, dans le monde du WC à poser, il existe différents types de WC classiques, notamment :

 

  • Le WC classique fixé au sol avec réservoir attenant : simple à monter, il se compose de deux blocs qui sont assemblé, il est compatible avec une évacuation verticale ou horizontale et finalement cela fait de lui la solution préférée ;
  • Le WC classique fixé au sol et monobloc : il possède un réservoir intégré et son montage est le plus simple disponible sur le marché. Encore une fois, toutes les évacuations des eaux usées peuvent se le permettre. Sa conception est plus récente, voilà pourquoi il est moins répandu et plus coûteux ;

 

Le WC classique indépendant du sol avec un réservoir séparé : le mécanisme de la chasse d’eau et le réservoir d’eau sont fixés en hauteur. C’est une conception plus ancienne qui nécessite une installation murale et un raccordement à la cuvette composé de tuyaux visibles. Aujourd’hui, il n’est plus vraiment fabriqué, mais il existe toujours dans certaines constructions anciennes. Néanmoins, il existe une version récente où le réservoir s’encastre dans le mur. Il faut savoir que ce type de WC à poser a besoin d’une évacuation verticale.

Tutoriel : comment réussir à installer un WC à poser ?

 

Si je désire installer un WC à poser, je dois obligatoirement m’équiper convenablement et suivre des étapes bien précises. Voici donc comment installer des toilettes à poser !

 

Le matériel utile à l’installation d’un WC à poser

 

Pour installer un WC à poser, je vais avoir besoin :

 

  • D’un kit WC à poser ;
  • D’une pipe d’évacuation de WC ;
  • D’un flexible de raccordement femelle ;
  • D’un robinet d’arrêt ;
  • D’un raccord rapide ;
  • De colle PVC ;
  • D’un mètre ;
  • D’un niveau à bulle ;
  • D’un crayon ;
  • D’une perceuse à percussion ;
  • D’un marteau ;
  • D’un tournevis ;
  • D’une clé à molette ;
  • De papier abrasif.

 

Maintenant que j’ai réuni tout le matériel dont j’ai besoin, je peux commencer les travaux d’installation sanitaire. Afin de réussir l’installation de WC à poser, il me suffit de suivre les étapes qui vont suivre.

1) Je monte le réservoir

 

Il existe deux types de WC à poser : celui à évacuation verticale ou horizontale, en choisissant votre modèle, je veille à faire correspondre le type d’évacuation de mes WC à mon installation en eau.

 

Dans un premier temps, je dois couper l’alimentation générale en eau, ainsi que le tuyau d’arrivée, puis je vide le réservoir de mon ancienne installation avant de la démonter.

 

En prenant soin de m’aider de la notice d’installation, je peux monter le mécanisme d’évacuation sur le réservoir du WC. Puis, je fixe le réservoir sur la cuvette, sans oublier de faire le joint d’étanchéité.

 

Ensuite, je pose à blanc la pipe d’évacuation sur le tuyau.

 

Astuce : je laisse 10 mm d’écart entre mon réservoir et mon mur.

 

Je place le WC à blanc sur son futur emplacement en faisant entrer l’évacuation.

 

2) J’indique les repères et je perce le sol

 

Je vérifie la planéité avec le niveau à bulle et j’indique au sol les points de fixation.

 

Je retire les toilettes, puis je peux percer le sol avec le foret adapté sur les repères.

installer une tablette au mur

3) Je raccorde l’évacuation

 

Avec le papier abrasif, je frotte légèrement le tuyau d’évacuation et la pipe d’évacuation puis j’applique ensuite la colle PVC avec un pinceau. Après cela, j’enfonce la pipe d’évacuation afin de la fixer. Je patiente une heure le temps que la colle sèche.

 

4) Je fixe les WC et je monte les éléments

 

Avec la visseuse, je peux maintenant fixer la cuvette au sol puis je pose les caches sur les fixations selon les modèles.

 

J’installe le robinet flotteur dans le réservoir et je le relie à un robinet d’arrêt sans oublier le joint d’étanchéité.

 

Astuce : Je règle mon robinet flotteur de sorte à limiter ma consommation en eau.

 

5) Je raccorde à l’arrivée d’eau

 

À l’aide de la clé à molette, je peux raccorder le robinet d’arrêt à l’arrivée d’eau avec un flexible de raccordement.

 

Pour finir, je referme le réservoir et je finis par installer l’abattant WC.

 

Je peux désormais rétablir l’alimentation en eau et je teste l’installation.

 

Maintenant, mon WC à poser est correctement installé et fonctionnel. Pour aller plus loin, je découvre un nouveau tutoriel Bricorama et j’apprends à remplacer une baignoire par une cabine de douche.